Accueil  >Cadre de vie > Bio Diversité

respect de l'environnement
respect de l'environnement




LES ENJEUX DE LA BIODIVERSITÉ

L’érosion de la biodiversité s’accélère. Pourtant, préserver la biodiversité, c’est préserver ce qui nous apporte nourriture, santé, sources d’énergie…


Un état des lieux inquiétant

Environ 1,8 million d’espèces animales et végétales différentes ont été décrites à la surface de notre planète et ce long travail de recensement de l’existant est loin d’être fini. Mais aurons-nous le temps de tout découvrir ? La communauté scientifique estime en effet que la moitié des espèces vivantes que nous connaissons pourrait disparaître d’ici un siècle, compte tenu du rythme actuel de leur disparition : 100 à 1000 fois supérieur au taux naturel d’extinction ! Cette érosion accélérée de la biodiversité n’est pas naturelle car quasi exclusivement liée aux activités humaines.


Cinq causes majeures d’atteinte à la biodiversité sont aujourd’hui identifiées :

  • la fragmentation et la destruction des milieux naturels liées, en particulier, à l’urbanisation croissante et à l’expansion des terres agricoles ;
  • la surexploitation d’espèces sauvages (surpêche, déforestation, braconnage…) ;
  • l’introduction d’espèces exotiques envahissantes (ragondin, le vison d’amérique…) ;
  • les pollutions (d’origine industrielle, agricole…) ;
  • le changement climatique (qui a un effet direct ou indirect sur la biodiversité).

Une dimension socio-économique importante

L’érosion de la biodiversité a des conséquences économiques. Listons ! Outre la fourniture de biens irremplaçables et indispensables à notre survie (nourriture, oxygène, matières premières…), des espèces (insectes, chauves-souris, oiseaux…) assurent la pollinisation des végétaux (sans pollinisation, nos fruits et légumes disparaîtront des étalages) et les milieux naturels contribuent à une épuration naturelle de l’eau, à la prévention des inondations, à la structuration des paysages et à l’amélioration de notre cadre de vie…

Extrait de www.biodiversite2010.fr/-Qu-est-ce-que-la-biodiversite-.html

Que pouvons-nous faire ?

Limiter ce qui peut nuire :

  • Utiliser moins de pesticides (insecticides, fongicides, herbicides)
  • Rejeter moins de déchets : rapporter tout ce qui peut l’être à la déchetterie, les médicaments à la pharmacie
  • Planter des haies variées pour abriter toutes espèces d’oiseaux (photo), et non des haies uniformes de lauriers ou de thuyas.
  • Planter des végétaux indigènes
  • Préserver les talus


La commune adopte des méthodes permettant de privilégier la biodiversité en… 

  • Limitant l’usage des produits phytosanitaires
  •  Plantant au pied des arbres, des panneaux routiers (photo)
  •  Effectuant un fauchage tardif (photo lac)
  •  Paillant les massifs ce qui  limite les arrosages et «  les mauvaises herbes » (photo )
  •  Replantant : l’arboretum, les berges du lac (photos)
  •  Créant des zones de culture biologique comme les « Jardins d’Engoulard » (photo)


Favoriser la biodiversité, c’est aussi s’habituer à voir les espaces différemment :

Les « mauvaises herbes », ce n’est pas sale et les arbres morts qui ne créent pas d’insécurité sont des lieux de vie pour toutes sortes de végétaux et d’animaux indispensables à la biodiversité.

 

Site généré avec le CMS UTOPIA développé par In-Cité Solution pour le CDG82 dans le cadre du PRAi